La dégringolade immobilière

Si 2008 voit la crise immobilière arriver – plus rapidement que prévu -, nous assisterons vraisemblablement à une hécatombe en 2009.

D’une production de 420000 logements par an en 2006 et 2007, la réalité sera autour de 300 à 320000 en 2008 pour toucher un point bas (en dessous de 300000 ?) en 2009.

D’aucuns disent qu’il manque de l’ordre de 800000 logements en France : préparons-nous à 1000000, avec une aggravation des conditions de vie pour les personnes à faibles ressources, non éligibles aux dispositifs HLM, seniors en début de dépendance, incapables de trouver des établissements faute de volonté d’en produire à la hauteur des enjeux, ou encore étudiants obligés de vivre en camping.

Bienvenue dans un monde où trouver un toit devient le parcours de toute une vie.

___________________________

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.